Aliou SALL recadre le premier-vice président de la Banque mondiale



Kaushik Basu
Kaushik Basu
Pour le frère du chef de l’Etat, c’est incompréhensible d’entendre de la part d’un haut responsable de cette Institution de dire que la traque des biens mal acquis puisse influencer négativement l’Economie du pays. Pour rappel en conférence de presse à Dakar, « Kaushik Basu, premier vice-président de la Banque mondiale a attiré l'attention des autorités sénégalaises sur les conséquences de la traque des biens mal acquis. Même s’il apprécie l’initiative, il a dit haut et fort qu’un gouvernement peut nuire à ses activités en traquant de l’argent illégalement placé à l’étranger s’il ne le fait pas de manière intelligente ».

Pour Aliou SALL qui a rallié récemment l’Apr avec son mouvement citoyen Air Macky, « il ne voit pas comment un responsable peut assumer officiellement et publiquement, le fait qu’une traque des biens mal acquis puisse être nuisible à notre économie ».

Aliou SALL qui était ce dimanche dans l’émission Point de vue de la RTS1 considère que l’économiste en chef de la Banque mondiale a exagéré, qu’il est allé très loin et que ses propos ne sont pas crédibles.


Dimanche 10 Mars 2013 - 15:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter