Aliou Sow gèle ses activités au PDS et annonce sa candidature pour 2017

Pour la prochaine échéance présidentielle qui pointe à l’horizon 2017, il faudra compter avec Aliou Sow qui affiche ses ambitions présidentielles avec son Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD/Liggey) qui va devenir sous peu un parti politique.




Entre le parti Démocratique Sénégalais (PDS) et Aliou Sow, la messe est dite. Le compagnonnage est désormais à conjuguer au passé. « C’est clair, je gèle mes activités au sein du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Mon ambition est d’ordre présidentiel. Après avoir fait une décennie de gouvernement, avoir été député, élu local…Mon rôle, c’est une obligation d’ambition, un devoir d’ambition. Je convoite la station présidentielle et j’annonce dès à présent mon ambition » dit le leader du mouvement MPD/Liggey qui « va devenir sous peu un parti politique » selon Aliou Sow qui indique que « son ambition, ce n’est pas d’être associé à un gouvernement ou de démolir quelqu’un mais de préparer une vision au service d’une mission à l’effet de remporter l’élection présidentielle » dans une interview accordée au journal « l’observateur » où celui qui se proclame libéral et toujours wadiste mais qui « n’a plus sa place dans la nouvelle direction du PDS », nie « tout contact avec le coordonnateur des libéraux, Oumar Sarr ».

« Il n’y a aucune espèce de relation entre lui et moi, pas de relation du tout. Nous n’avons aucun contact, aucune relation » insiste Aliou Sow qui se place « en opposant responsable et constructif » car selon lui, « aider Macky Sall, c’est l’aider à comprendre qu’après lui, il y a des hommes prêts à le remplacer sans verser dans la persécution sur des bases politiciennes ». 


Lundi 4 Novembre 2013 - 16:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter