Alioune Ndoye, maire de Dakar Plateau : "Les régies publicitaires ont 72 heures pour..."



Alioune Ndoye, maire de Dakar Plateau : "Les régies publicitaires ont 72 heures pour..."
Barthelemy Dias peut compter sur le soutien et la solidarité des maires des 19 communes de la capitale, suite au différend l’opposant aux régies publicitaires. En conférence de presse ce mardi dans les locaux de l’hôtel de ville, les édiles de Dakar ont réaffirmé leur volonté et leur engagement à utiliser tous les voies et moyens à leurs dispositions pour « assumer pleinement les prérogatives » conférées par les lois et règlements, malgré les contraintes posées par l’acte 3 de la décentralisation.

Le maire de Dakar Plateau, Alioune Ndoye et ses collègues, ont tenu à répondre notamment aux régies publicitaires, coupables d’après eux de ‘’délinquance financière‘’. «Concernant l’affaire des régies publicitaires, nous invitons ces messieurs à se mettre en règle avec les différentes communes, en payant les taxes dues dans les 72 heures. A défaut, de façon concertée et ensemble, nous procèderons au retrait de toutes les installations irrégulières dans nos différentes communes. Il faut que force reste à la loi », a martelé M.Ndoye, qui faisait office de porte-parole.

«Toutes les régies qui ne disposent pas de nouvelles autorisations des maires des communes, après l’entrée en vigueur de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 modifiée par la loi 2014-29 du 24 avril 2014, sont dans une situation irrégulière lorsqu’elles occupent l’espace communal avec des installations, a rappelé le maire du Plateau. Les maires ont cette mission de police municipale consistant aussi à l’enlèvement des encombrements, surtout qu’en l’espèce, en lieu et place d’un embellissement de notre cadre de vie par un véritable mobilier urbain, nous avons un encombrement de la voie publique par une ferraille, à quelques exceptions près, ce qui n’est pas digne d’une capitale comme Dakar».
 
 


Mardi 30 Juin 2015 - 20:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter