Alioune TINE doute de l’efficacité de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei)



Alioune TINE doute de l’efficacité de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei)
« L’histoire a démontré que ces cours d’exception ne sont toujours pas d’une réelle efficacité. (…) Aujourd’hui, je doute sincèrement de l’efficacité de la cour de répression de l’enrichissement illicite. La Haute cour de Justice ferait très bien l’affaire », c’est le sentiment du président de la RADDHO dans une longue interview accordée au journal Observateur. M. TINE d’expliquer « en tant que membre de la société civile, nous avons toujours été contre les tribunaux d’exception ».

Selon Alioune TINE parlant des biens mal acquis, le terme le plus approprié est d’ailleurs crime économique et non biens mal acquis, concept qu’il juge faible. Le défenseur des droits de l’Homme de rappeler qu’en 1998, beaucoup de militants de la société civile latino-américaine voulaient que ces crimes soient reconnus comme crimes contre l’Humanité.


Mercredi 19 Décembre 2012 - 09:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter