Alioune Tine : «Le problème que nous avons avec le gouvernement c’est… »

Le régime du Président Macky Sall doit faire des efforts pour le respect des libertés publiques. C’est la conviction d’Alioune Tine, le Directeur d’Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui digère mal l’interdiction des marches au Sénégal.



Alioune Tine : «Le problème que nous avons avec le gouvernement c’est… »
 «Le problème que nous avons encore avec le gouvernement du Président Macky c’est la liberté de manifester». Ces propos sont d’Alioune Tine qui s’exprimait dans l’émission «Objection» de la Sud fm. Cette analyse découle de l’observation faite à travers les interdictions de rassemblement qui ont été servies à certains opposants et personnalités de la société civile.

Mais, le plus grand responsable de ces interdictions, est, selon lui, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo. Néanmoins, fait savoir, c’est au chef  de l’Etat d’« avoir une vision politiques des libertés fondamentales pour permettre un peu de respiration démocratique».

Et M. Tine de conclure sur ce sujet : «Il faut avoir la possibilité d’encadrer des manifestations à travers des parcours qui soient raisonnables pour que les gens sortent et disent ce qu’ils pensent».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 11 Septembre 2016 - 15:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter