Alioune Tine dément Me Wade sur leur éventuel tête à tête sur le report de la présidentielle

Me Abdoulaye Wade, président sortant et candidat des « Fal2012 » a soutenu, lors de son meeting de campagne à Mbour, qu’il a reçu des contacts du mouvement du 23 juin (M-23) pour solliciter le report de l’élection présidentielle. Alioune Tine, coordonnateur du M-23, explique ce qui s’est réellement passé dans un entretien accordé au journal « L’Observateur ».



Alioune Tine dément Me Wade sur leur éventuel tête à tête sur le report de la présidentielle

« On n’a jamais contacté le président de la République, on n’a cherché à contacter personne. Seulement, il y a beaucoup de gens qui viennent prendre contact avec nous pour nous dire qu’ils sont des facilitateurs. Il y en a beaucoup. Nous les écoutons, parce qu’il le faut. C’est un devoir de les écouter. Nous sommes extrêmement vigilants sur nos contacts, sur les gens qui viennent, etc. Mais nous n’avons aucun contact direct avec la présidence de la République », martèle le coordonnateur du M-23.

En ce qui concerne le report de la présidentielle, Alioune Tine coupe court. « Nous n’avons demandé à qui que ce soit quoi que ce soit. Aucune initiative n’est venue de nous. C’est de l’instrumentalisation et de l’intox ».

Pour le dialogue avec Me Wade. Tine pose des conditions préalables. « Si les facilitateurs sont crédibles, si ça va aboutir sur du concret, on peut faire l’économie d’une crise ou d’une impasse. Mais nous n’en sommes même pas là. On ne fait qu’écouter les gens, c’est tout », indique Alioune Tine.

« Nous continuons la lutte. Nous avons ouvert une brèche, le Plateau (Dakar) est présenté comme une zone de haute sécurité. La place de l’indépendance, dans l’imaginaire des gens qui nous gouvernent, c’est un peu la place Tahrir et ils la protègent, mais c’est une protection très faible. Par l’arrêté du ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, qui ne peut être au-dessus de la loi électorale. Nous nous réjouissons que le président de la Cena ait fait un rappel. C’est bon de rappeler, mais c’est mieux de prendre des mesures pour la mise en œuvre de la loi électorale », souligne le coordonnateur en ce qui concerne le programme du M-23 de ce vendredi.

Concrètement pour le programme de ce  vendredi, « il y a le candidat Ibrahima Fall qui a demandé la place de l’indépendance ce vendredi et ce samedi. On va aller prier à la mosquée de la rue blanchot, et après, nous irons à la place de l’indépendance assister au meeting qu’organise Ibrahima Fall. Samedi, c’est une journée nationale d’actions sur tout le territoire national ».



Vendredi 17 Février 2012 - 11:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter