Alioune Tine fait le diagnostic de la classe politique : «Le grand problème c’est… »

Alioune Tine s’est penché ce matin, lors de l’émission Objection de la Sud fm dont il était l’invité, sur l’état de la démocratie sénégalaise, mais aussi sur la marche des partis politiques. Et ce dernier point a particulièrement attiré son attention au vu des nombreuses tares qu’il a détectées et qui peuvent freiner leur développement.



Alioune Tine fait le diagnostic de la classe politique : «Le grand problème c’est… »
Les partis politiques n’occupent pas la place qu’il devrait occuper au Sénégal car, de nombreux problèmes freinent leur développement. C’est la conviction d’Alioune Tine, le Directeur d’Amnesty internationale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

«Aujourd’hui le grand problème que nous avons au Sénégal c’est l’hyper professionnalisation politique, le problème du renouvellement de la classe politique et de la démocratie à l’intérieur des partis politiques. Toutes ces questions sont des questions démocratiques», a-t-il déclaré.

L’autre point qui a attiré le regard de M. Tine c’est le discrédit que certains n’hésitent pas à lancer sur la société civile. Ce qui constitue un mauvais procès fait à ces «acteurs de la démocratie», souligne-t-il.

«Les questions aussi de la démocratie extra institutionnelle, c’est que ces acteurs ne sont plus consultés. Soit on leur dénie leur propre légitimité. J’ai entendu des gens du pouvoir traiter Y en a marre de tous les noms, mais les membres de la société civile sont des acteurs fondamentaux de la démocratie», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 2 Juillet 2017 - 19:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter