Allées du centenaire : 72 heures après le défilé du 4 avril, agents de la mairie et marchands ambulants se regardent en chiens de faïence



La tension est toujours vive sur les allées du centenaire. En effet, l’opération de désencombrement entamée bien avant la célébration du 54ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal à travers le défilé du 4 avril de vendredi dernier, est plus que jamais d’actualité. Ainsi, 72 heures après ladite célébration, les volontaires de la mairie de Dakar actionnés par l’édile de la capitale, Khalifa Sall veillent au grain sur les lieux où les marchands ambulants sont bien décidés à se réinstaller.

 
Car, disent-ils, il s’agissait pour eux de céder la place pour les besoins du défilé du 4 avril mais la fête passée, ils allaient rejoindre les chinois pour réoccuper les Allées du centenaire. Ce que refusent les agents de Khalifa Sall qui poursuivent les opérations de désencombrement.


Ce, au moment où livre la Rfm, lesdites allées ne se sont pas encore totalement débarrassées de leurs atours de la fête de l’indépendance et où une stratégie pour empêcher parer à toute réoccupation du site par les marchands ambulants est cogitée mais question de la dévoiler pour le moment. 


Lundi 7 Avril 2014 - 14:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter