Allées du centenaire: voulant se réinstaller, les marchands ambulants croisent les agents de la mairie et se blessent



Allées du centenaire: voulant se réinstaller, les marchands ambulants croisent les agents de la mairie et se blessent
Aux Allées du Boulevard Général De Gaulle, le décor est vite dressé ce mercredi matin : Deux voitures de la police avec leurs gyrophares, des pierres qui jonchent le goudron, des curieux aux premières loges, signe des mauvais jours devant des cantines qui ont baissé pavillon. Ce sont là, les stigmates de la confrontation entre marchands ambulants et les volontaires de la mairie. « Ils nous avaient dit de réduire nos étalages et de ne pas sortir nos bagages. C’est ce qu’on a fait mais hier ils se sont présentés dans un magasin à côté et ont demandé au propriétaire de rentrer ses bagages, le temps qu’il le fasse, ils lui prennent ses bagages. Ce que ce dernier refuse ». Le ton était ainsi donné. A l’arrivée, beaucoup de blessés du côté des marchands qui accusent selon la Rfm, les volontaires d’avoir utilisé des armes blanches. « Ils sont venus avec des couteaux, coupes coupes, des haches,… ».


Quatre personnes ont été interpellées. La mesure de l’interdiction du maire de Dakar, Khalifa Sall qui interdit les étals, est de mise à quelques jours des préparatifs de la 54ème fête de l’indépendance à travers le défilé sur la place de l’Obélisque. Depuis lors Centenaire ne cesse de basculer dans la violence.


Mercredi 11 Juin 2014 - 14:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter