Allégement de la Loi Latif Guèye: les députés plaident pour le père des 5 enfants décédés dans un incendie



La mort de cinq (5) enfants dans l’incendie à l’Unité 17 des Parcelles Assainies n’a pas laissé de marbre la représentation nationale. Lors du vote du Projet de loi modifiant le Code pénal, les députés ont plaidé la clémence du ministre de la Justice et l'allégement de la Loi Latif Guèye sur le trafic de drogue, pour permettre à Ousseynou Diaz, le père de faire le deuil de ses enfants.

«La loi Latif Gueye, ce n’est jamais quelque chose de facile. Nous revenons là-dessus, nous l’avons déjà dit, c’est une loi que le ministre de l’Intérieur a porté ici mais nous sommes en discussion pour essayer d’amener l’apport technique qui va nous permettre de changer certains aspects. Mais l’écueil, le problème auquel nous sommes confrontés, c’est toujours le problème du trafic international parce qu’il faut quand même dire qu’à l’heure actuelle le voisinage s’est laissé aller et je puis vous dire que la loi s’applique de façon vraiment clémente pour donner une seconde chance. Il faut dire qu’une application bienveillante se fait aussi… », dira Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice. 

Criminalisant le trafic international de drogue dure, la loi Latif Gueye est pour beaucoup à l'origine du surpeuplement carcéral. 
 


Samedi 13 Mai 2017 - 14:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter