Allemagne: un citoyen rwandais condamné pour le génocide de 1994

En Allemagne, un tribunal vient de condamner à une peine de prison à perpétuité un citoyen rwandais. L'homme, installé en Allemagne depuis 2002 était accusé d'avoir pris une part active dans le génocide des Tutsis en 1994. Onesphore Rwabukombe a toujours nié son implication - à l'époque - dans la mort de plus de 400 personnes dans l'est du pays.



Onesphore Rwabukombe ne comparaissait pas libre ce mardi devant le tribunal de grande instance de Francfort. Ce ressortissant rwandais, réfugié politique en Allemagne, avait déjà été condamné à une peine de quatorze années de prison pour avoir assisté au massacre de 450 personnes qui avaient trouvé refuge dans l'église de Kiziguro dans l'est du Rwanda en 1994.
Mais, en mai 2015, la Cour fédérale de Karlsruhe avait estimé après l'écoute de plus de 100 témoins et la lecture des rapports des enquêteurs envoyés sur place au Rwanda que l' ancien maire avait tenu un rôle actif dans le génocide. C'est cet avis que le tribunal de Francfort a donc suivi.

« Faire le travail »
Selon le communiqué de la cour, Onesphore Rwabukombe a « préparé, organisé, commandé et commis ce massacre en connaissance de cause et de manière délibérée ». Le tribunal souligne qu'il a conduit des miliciens jusqu'au lieu du massacre à bord de son pick-up, en leur ordonnant de « faire le travail ».
Une implication qu'Onesphore Rwabukombe a toujours niée. Il peut encore faire appel de ce jugement.

Dior Niang

Mercredi 30 Décembre 2015 - 07:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter