Allongement du gouvernement : les vraies raisons d'une décision qui fait jaser

Alors qu’il avait promis de fixer le nombre de ministres à 25, le président de la République Macky sall est revenu sur les raisons de cette réorientation qui suscite des polémiques.



Allongement du gouvernement : les vraies raisons d'une décision qui fait jaser
Pour justifier cette probable mesure, le chef de l’Etat rappelle la nécessité de rendre le gouvernement performant. Outre cette première cause, le chef de l’Etat porte l’attention sur l’importance d’accompagner les chantiers ouverts ou qui sont en voie de l’être, sur certaines réformes des directions et des services de l’Etat.
 
Par ailleurs, Macky Sall parle de certaines règles universelles qui selon lui « peuvent occasionner certains remaniements dans nos architectures administratives et parfois même institutionnelles », indique le journal « l’Observateur »
 

Al Hassane Ba (stagiaire)

Lundi 1 Octobre 2012 - 11:47




1.Posté par Samba Alassane THIAM le 01/10/2012 16:11
Les "exigences de la coopération internationale classique et des relations de partenariat avec les bailleurs de fonds internationaux qui peuvent obliger l’État à se conformer à certaines règles universelles", évoquées par le Président Macky SALL pour expliquer la modification de la composition, la taille et la répartition des services du gouvernement, renseignent déjà sur les insuffisances du programme présidentiel. Un ancien Premier Ministre, qui entre 2004 à 2007, a coordonné tous les grands chantiers de l'État et négocié les conventions qui nous engagent présentement avec les partenariats classiques du Sénégal, n'a pas le droit de mobiliser le peuple autour d'un programme inachevé.

2.Posté par Samba Alassane THIAM le 01/10/2012 16:12
Aucune correction ne peut être apportée à la taille du gouvernement sans faire du "Wakh Wakhet". Si les préposés à la rédaction du programme présidentiel avaient retenu les principes de l'unité nationale et la diversité ethnique, ils n'iraient pas fixer le nombre de ministres à 25 et mettre le président élu devant la dure réalité de l'exercice du pouvoir le poussant à envisager une extension de la taille du gouvernement au nom de l’unité nationale. Les premières mesures du Président Macky SALL visant la demande sociale nous rassure mais nous restons dubitatifs sur sa capacité à former un gouvernement représentatif du peuple sénégalais et de sa diaspora

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter