Alternance de 2000 : Abdou Diouf explique le volte-face de Djibo Ka et l’échec qui en découle

L'ancien Président du Sénégal, Abdou Diouf a publié ses Mémoires. Dans les bonnes feuilles de cet ouvrage, il revient sur La Présidentielle de 2000 et ses nombreuses péripéties de sa carrière. Le président sortant de l’Oif, y analyse le ralliement de Djibo Leity Kâ à son parti entre les deux tours de l'élection.



Alternance de 2000 : Abdou Diouf explique le volte-face de Djibo Ka et l’échec qui en découle

La volte-face de Djibo Ka lors du deuxième tour de l’élection Présidentielle de 2000, Abdou Diouf ne l’a pas oubliée. L’ancien Président socialiste revient sur cette période de l’histoire politique sénégalaise.
Morceaux choisis par l’Enquête : « Le pourcentage de mes voix n’a pas bougé entre les deux tours. Je totalisais 41,31 % au premier et 41,59 % au second. Bien sûr j’avais fait appel à Djibo Kâ, car c’était la seule alliance qui nous restait ; il n’y avait pas d’autre choix à faire, mais je sais que lui, il n’a pas pu amener toutes les voix qu’il avait derrière lui parce qu’il avait fait une première déclaration disant qu’il m’avait regardé droit dans les yeux pour me demander de partir, car il était le seul à oser me dire qu’il fallait que je parte" écrit l’ancien chef de l’Etat.


Selon Abdou Diouf, « il en a résulté que son soutien n’était plus guère crédible, et beaucoup de gens l’ont ainsi quitté. De plus, son ralliement à ma candidature a notamment fait partir de mon camp beaucoup de cadres du PS qui ne l’aimaient pas et qui pensaient que je lui avais promis le poste de Premier ministre. Or, ils ne voulaient pas appartenir à un gouvernement dont Djibo serait le Premier ministre. De toute évidence, ils préféreraient aller avec Wade qu’avec Djibo. Tout cela se combinait et préparait mon échec » analyse–t-il dans ses mémoires.
 
 


Lundi 17 Novembre 2014 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter