Amanda Peterson, morte à 43 ans d'overdose : Le viol qui a brisé sa vie

L'actrice, inoubliable dans "Can't Buy Me Love", avait vécu un terrible drame qui a changé à tout jamais sa vie.



De nouvelles révélations ont fait surface après la mort de l'actrice Amanda Peterson, connue pour son rôle dans la romance Can't Buy Me Love  avec Patrick Dempsey  (1987). Si l'on a appris en juillet que la comédienne est décédée à 43 ans d'une overdose accidentelle de morphine, on ne connaissait pas le lourd secret qu'elle gardait enfoui depuis des années. Sa famille, interviewée pour l'émission The Doctors (diffusée le 14 septembre) a abordé le traumatisme qu'elle a vécu : un viol, à 15 ans. 

Durant son entretien dans l'émission The Doctors, la mère d'Amanda Peterson, Sylvia, révèle que sa fille a été violée adolescente. Un drame dont elle n'a jamais pu parler et qui l'a affectée à tout jamais. 

"Au moment de l'explosion de sa carrière, à 15 ans, Amanda a été victime d'un traumatisme terrible. Elle a été violée", explique Sylvia Peterson. Elle précise que l'homme qui l'a sexuellement agressée avait le double de son âge. "Elle s'est sentie tellement honteuse. Elle ne voulait pas que les gens sachent. Ça l'a blessée à vie." Sa soeur Anne-Marie explique que le fardeau du secret avait dû être très lourd à porter pour Amanda. Son père James a noté des changements de comportement après ce viol : "Elle est devenue méfiante, une partie de l'éclat dans son regard a disparu." C'est à cette période qu'elle a commencé à souffrir de problèmes de bipolarité et qu'elle a commencé à prendre de la drogue. Sa famille a également parlé à coeur ouvert de ce qu'elle a pu prendre - héroïne et méthamphétamine - afin de sensibiliser l'opinion et rendre plus sensible les proches à ce genre de situation, quand un être aimé tombe dans cet enfer.

À l'annonce de son décès, ses parents avaient affirmé que si elle avait une maladie et des problèmes d'apnée du sommeil qui auraient pu contribuer à son décès, elle avait fait du jardinage deux jours avant sa mort, était de bonne humeur et neprésentait aucun signe avant-coureur. Pour eux, elle en avait fini avec ses démons. Le magazine People avait toutefois mis en lumière les moments difficiles  qu'elle a connus, notamment ses arrestations pour utilisation de stupéfiants et pour agression en 2010 et 201


Purepeple.com

Mercredi 16 Septembre 2015 - 09:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter