Ambassadeur américain en Casamance : Abdoulaye Baldé dit non !

Abdoulaye Baldé s’insurge contre la présence d’un ambassadeur des Etats Unis en Casamance. Selon lui, l’idée d’avoir une représentation diplomatique en Casamance n’entre pas dans le cadre de la résolution du conflit dans cette partie du pays. Il trouve même l’idée aux antipodes de la constitution d’une unité nationale au Sénégal.



Ambassadeur américain en Casamance : Abdoulaye Baldé dit non !
«Un ambassadeur dans une région, c’est une manière implicite de reconnaitre son autonomie. Ce n’est pas quelque chose qui se fait dans une république». Ces propos sont d’Abdoulaye Baldé, le patron de l’Union centriste du Sénégal qui s’exprimais sur les ondes de la Rfm. Abdoulaye Baldé, par ailleurs maire de Ziguinchor, trouve l’idée d’envoyer un ambassadeur en Casamance impertinente, et qui peut donner à la limite une impression que le pays de l’oncle Sam reconnait la légitimité des revendications à ceux qui n’aspirent pas à une unité nationale. «Je considère que c’est de donner une particularité à la Casamance qui ne participe pas à uns constitution d’une unité nationale. Il ne doit pas y avoir un ambassadeur dans une région dans une république unitaire. Un ambassadeur c’est fait pour une capitale. Il est accrédité auprès d’un chef d’Etat».

Sur les négociations pour la paix en Casamance, l’ancien ministre de la Défense trouve qu’il n’y a pas d’avancée significative : «On fait du sur place. On joue un peu sur le pourrissement de la situation. Les gens parlent de discrétion du Chef de l’Etat, mais cette discrétion c’est souvent de l’inaction. Les gens ne font rien, on dit que les gens sont en train de négocier, mais moi je suis un acteur ici, si des choses se font je serai au courant», a-t-il déclaré.
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 17 Mai 2015 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter