Amical : une Espagne inoffensive ne parvient pas à s’imposer en Roumanie !

L'Espagne et la Roumanie se sont quittées sur un match nul 0-0. Le premier rival de l'Equipe de France à l'Euro aura fait bonne impression face aux Champions d'Europe en titre.



Après avoir été assez médiocre en Italie jeudi soir, l’Espagne avait à cœur de se rattraper face à la Roumanie. Et c’est plutôt raté. Vicente Del Bosque avait aligné un onze totalement différent ce soir, puisque parmi les joueurs alignés aujourd’hui, seul Piqué était déjà titulaire face à la Squadra Azzurra. La Roumanie, décomplexée, comptait bien chercher la victoire, et donnait un premier avertissement avec une frappe de Popa, finalement passée assez loin des cages défendues par Iker Casillas (7e). Après une combinaison entre Silva et Koke dans la surface, Pedro échouait sur le portier roumain (10e). L’Espagne attaquait principalement côté gauche, avec un David Silva très actif, épaulé par un Nolito qui montait en puissance au fur et à mesure que la première période avançait.

C’est la Roumanie qui aura eu la meilleure opportunité de ces premières 45 minutes. Stanciu voyait comment sa reprise de volée était détournée au dernier moment par un Casillas décisif sur le coup (33e). Bien en place, la sélection des Carpates posait énormément de problèmes à l’Espagne. Les hommes de Vicente Del Bosque faisaient bien tourner le ballon et élaboraient le jeu sans difficulté majeure, mais se heurtaient à la muraille romaine dans les derniers mètres. Ni Nolito, ni Alcacer et Pedro n’ont réussi à trouver une brèche dans la défense rivale. Et les Roumains ne se contentaient pas de défendre, loin de là, puisqu’ils ont été capables, à plusieurs reprises, de venir créer du danger dans la surface espagnole.

Au retour des vestiaires, l’Espagne a mis les bouchées doubles. Gerard Piqué, seul dans la surface, expédiait le ballon dans les gants de Tatarusanu (47e). Mais les Roumains étaient solides et continuaient de neutraliser les offensives ibériques. Peu à peu, les joueurs des deux équipes ont commencé à baisser le pied. Les entrées de joueurs comme Aduriz ou Morata n’ont pratiquement rien changé, et la rencontre terminera donc sur un 0-0 sans saveur. Un match amical, qui comme souvent avec l’Espagne, porte bien son nom...

Source : Footmercato



Lundi 28 Mars 2016 - 00:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter