Aminata Touré à ses militants: "J'engagerai le combat..."

Aminata Touré n’a pas encore dit son dernier mot. Décidée à ne pas tendre l’autre joue après la gifle qu’elle a reçue vendredi dernier, elle a été aperçue avant-hier samedi dans son quartier général à Grand-Yoff.



Elle a invité ses militants autour d’un «ndogou». Même si elle n’a pas fait de révélations comme s’y attendaient ses proches, l’ex-Premier ministre a pris date en promettant de revenir en force à Grand-Yoff très bientôt. «Bou nguène dawoul, douma daw (j’engagerai le combat tant que j’aurai votre soutien)», dit-elle à ses militants, après les avoir félicités et remerciés du travail qu’ils ont abattu. Au risque de secouer l’entourage du président de la République, elle s’est engagée à poursuivre avec beaucoup plus d’intensité le travail qu’elle a déjà commencé à Grand-Yoff. Elle va continuer les activités de mobilisation. Elle souhaite aussi que ses ambitions pour Grand-Yoff puissent être une réalité. Ses proches ne donnent aucune assurance quant à la perspective de continuer avec les apéristes.


Ses militants et proches quant à eux, ruminent leur colère et continuent de crier à la trahison. Ils ont tous condamné le comportement de Macky Sall à l’égard de leur «Mimi» et s’en sont vertement pris à la Première dame Marième Faye Sall, accusée de tous les pêchés d’Israël, informe le journal « L’As ». 


Lundi 7 Juillet 2014 - 11:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter