Aminata Touré enterre la hache de guerre : «L’opposition et le pouvoir doivent se serrer la main»

Lançant la traque des biens dits mal acquis en tant que ministre de la Justice en 2012, quatre (4) plus tard, Aminata Touré a invité à «enterrer la hache de guerre».



Aminata Touré enterre la hache de guerre : «L’opposition et le pouvoir doivent se serrer la main»
«Enterrons la hache de guerre car nous sommes des frères et des voisins», a en effet prôné l’envoyée spéciale du Chef de l’Etat qui a appellé les politiciens à suivre les enseignements de feu Serigne Mamoune Niass qui selon elle, «n’a cessé d’œuvrer pour la paix et l’unité du peuple sénégalais».
 
L’ancien Premier ministre était ce vendredi à Djilékhar, localité sise dans l’arrondissement de Ndiédieng à Kaolack. Une occasion qu’Aminata Touré n’a pas raté pour inviter les hommes politiques à «cesser les querelles intestines et à mettre en avant l’intérêt du pays». Ce, lors de l’édition 2016 de la ziarra annuelle, un événement religieux en hommage au marabout disparu, Cheikh Mamoune Niass.

«Cessons les querelles intestines. Et pensons à mettre en avant l’intérêt du pays», a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : «Si nous (politiciens) sommes vraiment intéressés par le Sénégal, nous devons vraiment marcher la main dans la main afin de servir notre pays…L’opposition et le pouvoir doivent se serrer la main car après tout, nous avons les mêmes objectifs, c’est-à-dire le développement du Sénégal».


Samedi 18 Juin 2016 - 11:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter