Aminata Touré flingue Wade : « Il tonne et menace le jour mais supplie la nuit...On lui conseille de chercher de bons avocats… »

La « dame de fer » n’y va pas du dos de la cuillère pour répondre au père de Karim Wade. En tout cas sur la déclaration incendiaire du président sortant Wade quand il dit pouvoir renverser Macky Sall à tout moment, Aminata Touré ne s’est pas si elle doit en rire ou en pleurer. « Tout ça n’est que fanfaronnade » car lâche le Premier ministre : « En réalité Me Wade menace le jour et supplie la nuit ». Mais en ce qui concerne le sort de son fils dans les liens de la détention dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, la cheffe du gouvernement lui conseille de « chercher de bons avocats ».



Aminata Touré se demande tout d’abord s’il faut rire ou pleurer des attaques de Wade quand il dit qu’il peut renverser Macky Sall. « Est-ce qu’il faut en rire ou en pleurer. Tout ça n’est que fanfaronnade. En réalité, laissez-moi vous dire, Me Wade menace et tonne le jour et supplie la nuit. Tout cela, c’est une technique un appel : « Retenez-moi ou je fais un malheur. Appelez-moi à la discussion ou je fais un malheur ». Mais ça le président de la République, Macky Sall l’a tranché. C’est du domaine de la Justice. Tout cela nous qui avons connu Me Wade depuis 1988, on connait les méthodes. Mais elles ne marchent plus. Certainement que Me Wade a du mal à s’adapter au développement politique de ce pays », sert-elle.


Ce, avant d’enfoncer le clou : « Le président de la République a été clair. Me Wade n’est là que pour son fils. Ça, c’est clair et net dans la tête de tout le monde » et répéter : « il tonne et menace le jour mais la nuit, il supplie ». Mais lance la « dame de fer » : « Tout cela n’a pas de chance de succès. On lui conseille de chercher de bons avocats pour son fils », dans les colonnes du journal « le populaire » où Aminata Touré ne manque pas de charger Idrissa Seck en ces termes : « Monsieur Idrissa Seck est un ancien premier ministre. Son rang lui impose une certaine courtoisie et manière de parler. Mais sur le fond, je voudrais le renvoyer au Plan Sénégal Emergent (PSE) en espérant qu’il l’ait lu en détail…Parlant des chantiers de Thiès, je pense que Monsieur Seck devrait éviter d’en faire référence parce que tout cela s’est terminé à Rebeuss ». 


Mercredi 14 Mai 2014 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter