Aminata Touré rassure les responsables de l’Apr de Kaolack.

Aminata Touré a répondu à ses détracteurs qui réfutent son appartenance à la ville de Kaolack. L’ex premier ministre qui a décidé de militer dans cette ville, s’est attiré les foudres de certains leaders au sein de l’Alliance pour la république (Apr), pour motif qu’elle veut diriger la capitale du Saloum. Ce que l’ancienne ministre de la Justice a réfuté, hier, lors de la réception de différentes couches de la population kaolackoise.



Aminata Touré rassure les responsables de l’Apr de Kaolack.
 «Ma mère, mon père, leurs parents, leurs arrières grands-parents sont nés à Kaolack». C’est la réponse servie par Aminata Touré à ses détracteurs qui doutent de son appartenance à cette région. L’ex Premier ministre qui était hier dans la capitale du Saloum où elle a reçu des couches de cette population est par ailleurs revenu sur les motifs de sa décision.

«C’est la ville de mes origines. Evidemment, partout où il est important d’élargir les bases de notre parti, de contribuer à capter la sympathie autour du président de la République, nous le faisons. J’ai également milité à Grand-Yoff, mais Kaolack est la ville de mes origines. Un lien de sang que j’ai avec cette ville où nous élargissions les bases de la majorité présidentielle, où il est important également de rassembler toutes les couches qui souhaiteraient travailler dans la direction tracée par le président de la République. Cela nécessite évidemment l’unité dans notre camp», a-t-elle déclaré.

L’envoyée spéciale du chef de l’Etat a ainsi invité les responsable du Saloum au rassemblement pour rassurer les populations : «Les Kaolackois, à l’instar des autres Sénégalais ne sont pas intéressés par une politique politicienne à l’ancienne ; où ce serait les querelles de clochers qui prendraient le dessus sur la prise en charge des préoccupations concrètes. Et c’est une invite que je fais à l’ensemble des responsables à s’unir et s’entendre autour de l’essentiel. Que leurs représentants se consacrent à faire avancer leur ville », soutient-elle.

Sa venue à Kaolack est surtout, selon ses dires, motivée par son désir d’épauler les responsables de son parti, mais aussi aider à la satisfaction des revendications de Kaolackois : «Il s’agit surtout de renforcer le maire de la ville, d’accompagner le président du Conseil départemental, mais aussi de soutenir aussi les autres responsables. Ma vocation ce n’est pas de venir rajouter à la division, tout au contraire, c’est d’unir le parti et de présenter une image valorisante, aussi bien dans la ville que dans le département. Cultiver la courtoisie, le respect entre les différents responsables, mais aussi en direction de la population, avoir surtout un discours qui va dans le sens d’améliorer les conditions de vie  des Kaolackois», informe-t-elle.

Ousmane Demba Kane

Lundi 16 Mai 2016 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter