Amplification des manifestations par la presse au Sénégal: Moustapha Guirassy appelle à la concertation



Amplification des manifestations par la presse au Sénégal: Moustapha Guirassy appelle à la concertation
Après l’accusation faite par le pouvoir à l’encontre de la presse dans les évènements des 23 et 27 juin, le ministre de la communication sonne l’alerte d’une concertation avec les acteurs concernés « pour éviter les dérives ». Au micro de la RFM, le porte-parole du gouvernement  pour qui «  la presse a joué un rôle dans la diffusion mais aussi dans l’amplification des évènements », pense que la question mérite d’être posée et débattue. Moustapha Guirassy soutient que les instances d’autorégulation ne sont pas suivies et qu’il urge de faire une analyse objective de l’action de la presse.

Du côté de la presse, le secrétaire général du SYNPICS, Ibrahima Khalilou Ndiaye a expliqué qu’«au-delà même de cette rencontre avec les patrons de presse et les directeurs de publication, il est impossible de museler la presse et d’empêcher les journalistes, quelque soient les recommandations, de faire leur boulot car ce sont eux qui descendent sur le terrain et la meilleure réalité est celle du terrain». Le secrétaire général du SYNPICS a aussi précisé que «les patrons de presse ne sont pas forcément des professionnels de l’information».


Mercredi 20 Juillet 2011 - 15:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter