Angleterre - Mourinho et Chelsea ont la recette contre Arsenal

Chelsea a conforté sa place de leader de Premier League en dominant à la régulière Arsenal 2-0. Eden Hazard et Diego Costa ont été les bourreaux des Gunners impuissants. Tendu sur les bancs à l'image de l'altercation entre José Mourinho et Arsène Wenger, sur la pelouse le match a été traversé des éclairs d'Eden Hazard et de la passe décisive de Cesc Fabregas à destination de son compatriote espagnol, auteur de son 9e but de la saison.



La série noire​ d'Arsène Wenger contre José Mourinho continue. L'Alsacien n'a toujours pas gagné contre le Portugais en 12 rencontres et a même perdu pour la septième fois ce dimanche à Stamford Bridge. Cette défaite 2-0 met fin à l'invincibilité des Gunners cette saison qui laisse Chelsea être la seule équipe invaincue de Premier League. José Mourinho et Chelsea ont répété un scénario qu'ils maîtrisent parfaitement face à Arsenal, les laisser venir pour mieux les contrer. Les accélérations d'Eden Hazard ont fait souffrir la défense d'Arsenal. Sur l'une d'elles, Laurent Koscielny a causé un nouveau penalty, le 7e depuis son arrivée en Premier League que le Belge a transformé (27e minute). En deuxième période, Chelsea a surtout défendu mais a doublé la mise grâce au 9e but de la saison de Diego Costa.
Les derbys londoniens entre Chelsea et Arsenal se suivent et se ressemblent. L'année dernière pour le 1000e match de Wenger sur le banc des Gunners, les Blues en avaient collé 6. Cette année, ils n'ont pas répété l'affront, mais le constat est là, Arsenal n'y arrive pas. Après un début de match timide des deux équipes, il n'aura fallu qu'une accélération pour que la défense d'Arsenal prenne l'eau. Hazard a effacé deux joueurs avant d'être fauché par un troisième dans la surface, toujours le même doivent penser certains supporters, Laurent Koscielny. Le Belge, virevoltant ce dimanche, s'est fait justice lui-même. MatchDerby physique mais toujours dans les règles, ce derby a fait des étincelles sur les bancs puisque Mourinho et Wenger - qui se détestent - en sont venus aux mains.
Ca aura été un des seuls moments de spectacle d'une rencontre maîtrisée par une équipe de Chelsea qui caracole en tête de la Premier League. Sept matches de championnat, sixième victoire et un seul nul, avec comme homme providentiel, Diego Costa. La recrue espagnole a marqué son 9e but en seconde période magnifiquement lancé par Cesc Fabregas. Le milieu de terrain a réalisé sa septième passe décisive, sa 4e à destination de l'ancien buteur de l'Atletico Madrid. En fin de rencontre, le score aurait pu être encore plus lourd si ce même Costa avait été plus adroit. Chelsea au sommet file sans se retourner, tandis que pour Arsenal, cette première défaite renvoie à des vieux démons, celle de l'impuissance face aux grosses équipes de Premier League. Les hommes de Wenger restent à la 7e place, devancé notamment par Manchester United, vainqueur d'Everton plus tôt dans l'après-midi.

FRANCETV sport

Dimanche 5 Octobre 2014 - 17:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter