Annonce du président Sall sur le procès de feu Bassirou Faye : Me Bamba Cissé réagit



Annonce du président Sall sur le procès de feu Bassirou Faye : Me Bamba Cissé réagit
La tournure qu’est en train de prendre le dossier de son client Tombon Oualy arrêté dans le cadre du meurtre de Bassirou Faye, ne plaît pas alors là pas du tout à Me Bamba Cissé. Devant les étudiants lors de sa fumeuse visite de vendredi, le président Sall a annoncé le démarrage du procès au mois d’octobre. La réaction de la défense de Tombon Oualy n’a pas tardé. Me Bamba Cissé est en colère surtout que « le Doyen des Juges n’a pas encore bouclé son instruction qui peut déboucher autant sur un non –lieu que sur le renvoi en jugement de procédure.

 
Fort de ce fait, l’avocat estime que «le président de la République n’est pas  bien informé ». «L’exécutif fixe une date d’audience alors que le sort des inculpés n’est pas encore réglé par le Doyen des juges qui n’a pas encore fini son enquête », fustige Me Bamba Cissé qui est loin d’en avoir fini. Au-delà de la violation de la séparation des pouvoirs, l’avocat considère dans « Enquête » « qu’il s’agit manifestement d’une pression faite au Doyen des juges ». Une «attitude» du président de la République que la défense juge « pas très orthodoxe ».


Selon les propres termes de l’avocat : «Je préfère un non-procès qui débouche sur une juste décision à un procès bâclé qui débouche sur un fiasco judiciaire et on risque d’aller tout droit vers là-bas ». 


Lundi 3 Août 2015 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter