Annulation du scrutin à Zanzibar

En Tanzanie, le président de la Commission électorale de Zanzibar a annoncé l'annulation du scrutin sur l'archipel semi-autonome pour fraudes.



Annulation du scrutin à Zanzibar

Dans un communiqué lu à la télévision publique le président de la commission à indique qu'il y a eu des cas d'électeurs ayant voté plusieurs fois. Un nouveau scrutin devrait être organisé.

Les élections présidentielles, législatives et locales à Zanzibar ont été "invalidées" mercredi et un nouveau scrutin devra avoir lieu, a annoncé Jecha Salim Jecha, le président de la Commission électorale locale (ZEC).

"Je suis convaincu que le processus (électoral) n'a pas été équitable et qu'il y a eu des infractions à la loi", a justifié M. Jecha, qui a évoqué des fraudes, dont des cas d'électeurs ayant voté plusieurs fois.

Les résultats étaient initialement attendus jeudi, après l'annonce de l'annulation du scrutin à Zanzibar, qui a fait monter la tension sur cet archipel semi-autonome de l'Océan Indien.

Quelques 500.000 Zanzibarites étaient inscrits sur les listes électorales et

devaient voter dimanche pour désigner leur propre président et leurs députés, mais aussi le nouveau président tanzanien.

L'annulation de l'élection sur l'archipel a des répercussions à l'échelle de l'union. Elle devrait à minima provoquer un retard dans l'annonce des résultats nationaux. La Tanzanie est née en 1964 de la fusion entre le Tanganyika continental et Zanzibar.

Le candidat du parti au pouvoir était en tête mercredi pour l'élection présidentielle nationale, après un décompte des voix dans environ la moitié des circonscriptions. Mais l'opposition contestait déjà ces résultats, accusant le pouvoir, la Commission électorale nationale (NEC) et la police d'orchestrer des fraudes.


Dior Niang

Mercredi 28 Octobre 2015 - 14:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter