Anticipée de philosophie : les profs refusent de corriger les copies pour fraude

L’Association des professeurs de philosophie refusent toujours de signer l’épreuve anticipée de philosophie et exige l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.



Il y a une fuite nationale lors de l’épreuve anticipée du baccalauréat. C’est la conviction de l’Association des professeurs de philosophie qui assistait ce matin à la réunion  d’orientation qui s’est déroulé à l’Office du Bac.

Documents à l’appui, Mamadou Sanoussy Ba, le président de cette association martèle : «Nous sommes venus conscientiser nos collègues face à une situation désolante qui est la fuite. Parce que effectivement dans le sujet n°1 de la série L : «La connaissance conduit-elle nécessairement à la liberté ?», il  y a eu une fuite nationale».

Etayant ses accusations, M. Ba fait savoir qu’ils ont eu, dans presque toutes les régions du Sénégal, «des preuves écrites par SMS et le SMS a une valeur juridique qu’effectivement, des candidats ont eu, à se regrouper la nuit précédant la session, pour traiter le sujet».
Selon lui, l’épreuve incriminée ne doit pas être corrigée car : «si les gens s’engagent à la corriger, on jette le discrédit aussi bien sur les syndicats, les enseignants que sur l’Etat»

Ousmane Demba Kane

Vendredi 16 Juin 2017 - 16:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter