Apollinaire Diatta, étudiant se dédit sur les accusations de viol: «Il s’agissait de fausses nouvelles...»

Les étudiants font encore parlés d’eux. Leurs procès qui s’est tenu hier au Palais de justice de Dakar, a révélé des faits nouveaux. Apollinaire Diatta, étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) qui avait déclaré que les policiers avaient violé des étudiantes s’est dédit Face aux enquêteurs de la Division des Investigations Criminelles (DIC).



« Les policiers ne se sont pas contenter de violer les franchises universitaires. Des filles ont été violées par des policiers. Les policiers ont saccagé les chambres. Ils ont volé des ordinateurs portables. Ils ont violé des étudiantes sans défense et tabassé sauvagement des camarades ». Avait déclaré l’étudiant Apollinaire Diatta de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaine (FLSH) de l’UCAD. Cependant selon des informations Apollinaire Diatta a été discrètement intercepté par la DIC et mis à la disposition du procureur de la République. Mais entre temps, ce dernier devant les enquêteurs s'est dédit. Il précise qu’il mentait et que ce sont ses camarades étudiants, qui se trouvaient derrière lui, qui lui ont soufflé les propos. Ainsi il avoue qu’il s’agissait juste de fausses nouvelles et qu’il voulait tout simplement discréditer la police.


 Par ailleurs les enquêteurs lui reproche des actes de vandalisme, destruction de biens publics, actes de vandalisme, destructions de biens publics, acte de vandalisme et incendie volontaire. Ainsi des SMS (messages) prouvant qu’Apollinaire appelait à une manifestation ont été retrouvés sur son téléphone. De plus des témoins l’ont vu diriger la bande de casseurs qui jetait de la viande des restaurants en plus de saccager les locaux du Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (COUD) qui, a d’ailleurs porté plainte. La DIC a établi que dans la nuit du vendredi 25 Avril aux alentours de 22 h 30 mn, la bande des étudiants dirigés par Apollinaire Diatta s’est adonnée à des actes de vandalisme détruisant les enseignes lumineuses, portes éclairages ou en mettant le feu sur certains édifices ou bâtiments publics notamment la devanture de la direction générale du COUD, mais surtout les locaux de l’unité de sécurité.


Pour rappelle Apollinaire Diatta fait parti des 22 étudiants arrêtés lors des manifestations à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Leurs procès qui s’est tenu hier au palais de justice de Dakar a vu une  réquisition d’emprisonnement de trois (3) mois ferme par le procureur, mais toutefois le délibéré sera connu aujourd’hui.

Lamba Ka

Mercredi 28 Mai 2014 - 12:00




1.Posté par Ba le 28/05/2014 16:02
Au fait les 22 sont sont arrêtes un mercredi et le jeudi soir aplolinaire est arrête est conduit a police du plateau donc ils sont 23je tiens a vous k apolinaire est un pacifiste

2.Posté par john taylor le 30/05/2014 00:15
Moi je n'arrive pas à croire ces accusations je connais Apollinaire, il n'est pas capable de commentre de telle choses.

3.Posté par Bella le 30/05/2014 01:07
Sl j conne apo pr avoir partage 3an d'étude avc lui
C un hom just vertueux digne de valeur je sai k tt ses accusation porte en son endroit ne k pur acharnmen ma Allah le tt puissan finira par celer c problem Inchaallah

4.Posté par BILAL le 10/06/2014 13:44
c'est pas vrai apo n'est pas comme sa il est poli vertueux et aime surtout son pays il a passé 3 bonnes années à la fac sans reprendre sa montre qu'il n'est laba que pour étudier quand à diouf sarr et mary teuw niane ils ne cherchent qu’un échappatoire pour se maintenir à leur place ils ne cherchent qu'a sacrifier apo et nous n'accepterons pas qu'il soit l’agneau du sacrifice de ses gens la

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter