Apologie du terrorisme: Imam Ibrahima Sèye dans de beaux draps

Arrêté pour apologie, incitation à la désobéissance militaire et à l’intolérance religieuse par le Doyen des juges de Kolda, l’Imam Ibrahima Sèye est renvoyé devant le tribunal correctionnel. Le parquet a enrôlé l’affaire pour jugement en mi mai. Ce sera le premier procès du genre au Sénégal.



L’Imam Ibrahima Sèye de Kolda sera jugé en mi mai devant le tribunal correctionnel de ladite ville pour apologie du terrorisme, incitation à la désobéissance militaire et à l’intolérance religieuse. Son dossier a été enrôlé par le parquet de Kolda après une ordonnance de renvoi du doyen des juges de la même localité.

 «Libération» renseigne que si l’incitation à la désobéissance civile a été retenue, entre autres délits, c’est parce que dans le serment qui lui vaut ses déboires judiciaires, l’imam s’était attaqué aux soldats qui seraient amenés à mener la guerre au Yémen en soutien de l’Arabie Saoudite. Il avait ajouté que la seule guerre qui vaille, c’est le jihad. Il avait aussi taxé les Présidents sénégalais, français, américains de « mécréants », dénonçant au passage l’hommage rendu aux agents de Charlie Hebdo tué dans un attentat à Paris.

Par contre, l’imam Sèye a tenté de se rattraper lors de l’instruction en affirmant que ses propos ont été mal interprétés et qu’il n’avait aucun lien avec les milieux terroristes.


Lundi 25 Avril 2016 - 09:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter