Appel au dialogue : le Grand parti de Gackou rejette l’offre de Macky

L’appel au dialogue enregistre une nouvelle défection de taille. Ainsi, après le Rewmi d’Idrissa Seck, c’est au tour du Grand parti de Malick Gackou de rejeter l’appel du président de la république pour le dialogue qui s'ouvre samedi. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Grand parti fait savoir qu'il ne prendra pas part, au dialogue de ce samedi 28 mai.



Appel au dialogue : le Grand parti de Gackou rejette l’offre de Macky
Le Grand parti de Malick Gackou n’est pas contre l’idée de dialoguer car conforme à nos traditions démocratiques. Mais, les camarades de Boubacar Bâ « les conditions ne sont pas réunies pour un dialogue franc et inclusivement tourné vers la satisfaction des besoins fondamentaux du Peuple sénégalais dans tous les domaines croisés de son rayonnement en Afrique et dans le monde », précise le communiqué.

En effet, même si le Grand parti trouve l’idée louable, Gackou et ses camarades suggèrent des pistes « le dialogue, pour être efficace et conforme à l’esprit de la construction du Sénégal de demain, doit être la résultante d’une volonté politique manifeste afin de discuter sans ambages de l’état de la Nation et de ses perspectives de prospérité dans la sécurité et en harmonie avec notre système de valeurs », renseigne-t-il.

Toutefois en dépit du refus de prendre part au  dialogue de ce  samedi, le Grand parti a tenu à saluer l’idée d’ouvrir de larges concertations sur les questions qui interpellent la nation  toute entière « aucun patriote ne peut refuser le dialogue ou toute forme de concertation entre acteurs politiques au service des intérêts supérieurs de la Nation sénégalaise.  Toutefois, nous demeurons fondamentalement contre La PALABRE qui s'annonce », conclu la note.

Khadim FALL

Jeudi 26 Mai 2016 - 19:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter