Appel aux retrouvailles de la famille libérale de Wade : le PS dit non et menace Macky

Le président Sall est prévenu. Il n'est pas question de répondre favorablement à l'appel de Wade aux retrouvailles de la famille libérale. Aïssata Tall Sall qui porte la parole du Parti Socialiste (PS) d'Ousmane Tanor Dieng allié dans le cadre de la mouvance présidentielle Benno Bokk Yaakaar qui scande leu position sur la question n'y va pas de main morte pour assumer, "ce que le peuple sénégalais a voulu le 25 mars 2012, c’est de faire partir Wade et sa politique libérale" avant de préciser que "la politique, c’est quelque chose de sérieux, ce n’est pas de la circonstance, ce ne sont pas des intérêts personnels" au président Sall qui devrait selon elle, "retourner à la priorité" que lui ont "confié le peuple sénégalais".



Appel aux retrouvailles de la famille libérale de Wade : le PS dit non et menace Macky
« Si les libéraux veulent se retrouver, libre à eux de le faire. Moi, je ne sais même pas d’ailleurs si l’Alliance pour la République est d’obédience libérale. On va attendre qu’eux-mêmes le disent est-ce qu’ils revendiquent cet étiquette, admettons qu’il en soit ainsi, je pense qu’aujourd’hui, il faut retourner à la priorité que les Sénégalais ont confiné aux politiques qui ont défait  Abdoulaye Wade le 25 mars 2012. Ce sont les libéraux qui ont été battus, Abdoulaye Wade avait avec lui une large coalition de libéraux ou des socio-libéraux comme lui-même les appelait. Est-ce qu’aujourd’hui cette volonté populaire qui s’est exprimée de la façon la plus large, la plus franche en faveur de Benno Bokk Yaakaar accepterait subitement sans aucune raison sous aucun prétexte sauf de politique politicienne qu’on tourne les talons de cette politique que le peuple nous demande de conduire pour aller vers des retrouvailles libérales. Je n’y crois absolument pas. La politique, c’est quelque chose de sérieux, ce n’est pas de la circonstance, ce ne sont pas des intérêts personnels. Ce que le peuple sénégalais a voulu le 25 mars 2012, c’est de faire partir Wade et sa politique libérale. Toute chose qui tenterait de faire cela serait de trahir la volonté du peuple. Vous pouvez me croire, je suis porte-parole du Parti Socialiste, le PS n’est pas et ne sera pas dans cela », assène Me Aïssata Tall Sall sur les ondes de la RFM.


Mercredi 21 Août 2013 - 14:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter