Apr : l’arrivée de Djibo Ka saluée.

L’arrivée de Djibo Ka dans la mouvance présidentielle continue de faire couler beaucoup de salive. En effet, si l’on en croit certains caciques du régime en place, le leader de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) ne pouvait rien faire d’autre si ce n’est de rejoindre Macky Sall, vu son ambition pour le pays.



Apr : l’arrivée de Djibo Ka saluée.
La transhumance n’est pas un mal pour un pays. C’est en substance ce qu’affirme Youssou Touré, le Secrétaire d’Etat à l’alphabétisation et membre de l’Alliance pour la république : «il faut savoir que nous avons besoin de toutes les compétences de ce pays. Les gens ne doivent pas s’offusquer de la décision de de Djibo Ka de venir travailler aux côtés du Président Macky Sall pour se mettre au service de son pays», a-t-il déclaré.

Cet avis est partagé par Mamadou Cissé membre de la Convergence des cadres républicains (Ccr). Selon lui cet acte doit être lu d’une autre façon : «par cet acte posé par Djibo Ka, les Sénégalais sont en train de se rendre compte que l’opposition ne fait que râler, mais n’a presque rien à reprocher au Macky Sall ».

Babacar Lô Ndiaye est sur la longueur d’onde que ces camarades. En effet, le responsable «apériste » à Kaolack salue, lui-aussi, cette venue du Président de l’Urd : «C’est une décision courageuse provenant d’un homme d’Etat et d’expérience qui a choisi de servir son pays». Selon lui, cette venue traduit la bonne marche du pays car : «Si le Président Macky Sall n’était pas sur le chemin de l’émergence, jamais Djibo Ka n’aurait quitté l’opposition».

M Ndiaye en a aussi profiter pour égratigner certains chefs de l’opposition : «Mamadou Diop Decroix est insignifiant et ne représente rien en termes de poids électoral surtout qu’il est à la tête d’un abonné aux plus faibles pourcentages». En ce qui concerne Cheikh Bamba Dièye, il est d’avis qu’ «il est un frustré depuis qu’il a été défénestré du Gouvernement».
Idrissa Seck, non plus, n’a pas été épargné : «Idrissa Sec est un homme qui calcule tout et a fini de montrer qu’il ne pourra jamais atteindre son rêve de devenir Président de la République», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Mardi 18 Août 2015 - 13:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter