Après 04 ans de procédure judiciaire, Tigo et l’Etat du Sénégal trouvent un accord

L’Etat du Sénégal et la société de téléphonie mobile Tigo, filiale du groupe Millicom International Cellular (MIC) enterrent la hache de guerre après 04 ans de procédure judiciaire. Les deux parties ont finalement trouvé un compromis résultant des négociations qui ont eu lieu à Paris.



Après 04 ans de procédure judiciaire, Tigo et l’Etat du Sénégal trouvent un accord
 
50 milliards de FCFA, c’est la rondelette somme que Tigo va verser  dans les caisses de l’Etat du Sénégal en guise de compensation, avant d’étendre en échange, son champ d’action en exploitant désormais de nouveaux services. Des négociations dans la plus grande discrétion dans la capitale française, note le journal « L’AS », et qui sont menées entre le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane et le directeur de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), Thierno Alassane Sall.
 
Par ailleurs, même s’il n’a pas obtenu les 100 milliards qu’il réclamait à Tigo pour l’exploitation de sa licence de téléphonie, l’Etat s’est suffi des 50 milliards conformément au compromis trouvé par les deux camps.


Vendredi 24 Août 2012 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter