Après 06 mois d’exercice, Idrissa Seck fait un bilan négatif du régime de Macky Sall

Le président de Rewmi ne voit pas une avancée réelle du gouvernement mis en place depuis six mois. Pour Idrissa Seck, par ailleurs membre de la coalition Benno Bokk Yaakaar, il n’y a « pas d’avancées significatives dans l’ensemble des chantiers ».



Après 06 mois d’exercice, Idrissa Seck fait un bilan négatif du régime de Macky Sall
« Je pense que le gouvernement s’est engagé à faire face à la préoccupation des populations. Aujourd’hui, force est de constater qu’il n’y a pas d’avancées significatives sur l’ensemble des chantiers. La prise en charge des préoccupations des populations autour desquelles l’alternance s’est organisée n’est pas encore effective », a indiqué le maire de Thiès à la presse.
 
Une stagnation du régime de Macky Sall dont Idrissa Seck qui est partie prenante illustre en évoquant « la Casamance encore en attente de sa paix, la cherté de la vie qui assaille encore les populations, le chômage qui demeure élevé » avec un président précise-t-il, qui « a cinq ans pour faire face à cette situation ».
 
Le malheureux candidat à la présidentielle de 2012 a toutefois reconnu que « six mois c’est peut-être trop peu, la charge est lourde ». « J’avais dit, ici à Thiès, que je le soutenais sans l’encombrer parce que la charge qui l’attendait est énorme », a-t-il réitéré avant de conclure « nous verrons s’il est à la hauteur ou pas ».
 


Lundi 29 Octobre 2012 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter