Après 3 jours à la gendarmerie de Colobane, Oul Merzoug libre




L’ancien haut commissaire de l’Organisation pour la Mise en valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) semble sorti de l’ornière. Mis aux arrêts vendredi dernier, il vient d’être relaxé. Accusé par le rapport de la Cellule Nationale de Traitement de l’Information Financière (CENTIF), Oul Merzoug était  soupçonné de blanchiment de capitaux, de corruption passive, de prise illégale d’intérêts, de détournements de deniers publics.


C’est vers les coups de midi il y a trois (3) jours qu’il a été cueilli chez lui avec son épouse Dieynaba Sidibé. Ce, avec deux (2) comptables à la retraite : Birame Diop et Hyacinthe Joseph Tossi et son ex-chef du protocole par les pandores de la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane. 


Lundi 10 Mars 2014 - 17:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter