Après Léona-niassène, Médina Baye exhorte Wade à quitter le pouvoir

Les interventions disqualifiant le président Abdoulaye à la présidentielle de 2012 commencent à se multiplier. En effet, après les déclarations du khalife de Léona-niassène, le khalife de Médina Baye est également revenu à la charge pour inciter Wade, par la voix de son fils ainé, à plier bagage afin d’éviter le pire au pays.



Après Léona-niassène, Médina Baye exhorte Wade à quitter le pouvoir
« Il faut qu’il y ait dialogue dans ce pays sinon la situation va s’empirer parce que nous sommes en train de vivre des situations difficiles. Des moments que le Sénégal n’a jamais connu depuis l’indépendance. Personne n’est tranquille et tout le monde craint le pire », a analysé Serigne Aboubacry Niasse qui pense que si on veut sortir le pays du gouffre, il faut qu’on demande l’avis des personnalités religieuses car « ils ont sous leur responsabilité beaucoup de jeunes qui leur suivent aveuglément », remarque-t-il.
 
Pour le fils du khalife général de Médina Baye, Abdoulaye Wade doit suivre le comportement de ses prédécesseurs comme Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf qui sont partis à temps. « Le plus important pour un président de la République c’est d’avoir la posture et de sortir par la grande porte pour écrire les plus belles pages de l’histoire», dit-il au micro de la RFM.
 
Pour rappel, le khalife de Léona-niassène de Kaolack a été le premier à s’adresser à Me Wade, en mandatant son fils de l’exhorter à se retirer, suite aux manifestations violents dans diverses localités du pays dans le cadre de la contestation de la décision du Conseil Constitutionnel validant la candidature de Wade.
 


Jeudi 2 Février 2012 - 13:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter