Après l’arrestation de l’Imam Alioune Badara Ndao, les agents secrets rodent toujours à Kaolack



Après l’arrestation de l’Imam Alioune Badara Ndao, les agents secrets rodent toujours à Kaolack
«72 heures après son arrestation, nous n’avons aucune nouvelle», répond au bout du fil, l’Oustaz Harona Niang, l’adjoint de l’Imam Alioune Ndao à la Ligue régionale des Imams et Prédicateurs de Kaolack. Epouses, enfants et talibés de l’Imam arrêté ce mercredi pour présumé liens avec des organisations terroristes, gardent toujours la mine triste et il est difficile de leur arracher le moindre mot. Et c’est de bonne guerre parce que d’après certaines indiscrétions, des agents secrets rodent toujours à Kaolack, relaie le correspondant de la Rfm.

 
 Le domicile de l’Imam Alioune Badara Ndao niché au quartier Touba Ndorong, est une vaste concession non clôturée composée de plusieurs compartiments de modestes bâtiments, certains abritent le daara au cerveau et à l’intérieur de la concession, il a une mosquée de dimension moyenne. De l’autre côté, se trouvent les chambres des épouses et celle de l’Imam où aucun confort n’est à noter. 


Vendredi 30 Octobre 2015 - 11:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter