Après l’attaque terroriste en Côte d’Ivoire: le Sénégal annonce une plateforme de lutte contre la cybercriminalité



«Les événements récents témoignent que la situation dans le continent demeure plus que jamais préoccupante à la lumière des nombreuses crises qui constituent le quotidien des Etats. Les organisations djihadistes se servent d’internet et des réseaux sociaux comme de puissants vecteurs de propagande et surtout de recrutement ». Ces propos ont été tenus par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo lors de la cérémonie de clôture de la cérémonie de l’atelier sur «cybercriminalité et confiance numérique».

Ainsi pour freiner le mouvement, la tutelle annonce la création d’une plateforme. «Le Sénégal envisage de créer prochainement en partenariat avec la coopération française une plateforme de lutte contre la cybercriminalité, la cyber sécurité, de surveillance de sites djihadistes et de signalement, accompagnée de formation spécifique et d’équipements de matériels de haute technologie », décline le ministre.  
A ce propos, développe Abdoulaye Daouda Diallo, «une formation a lieu cette semaine au profit des policiers et gendarmes organisés par le service de sécurité intérieur de l’Ambassade de France».
 
Saluant «cette mobilisation», Jean Félix Paganon croit «que le Sénégal est un pays pionnier dans cet environnement sous régional». 


Jeudi 17 Mars 2016 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter