Après l’attentat au Grand Bassam: Oumar Maal à Abidjan pour une réunion au sommet

Le Directeur général de la police nationale sénégalaise, Oumar Maal, c’est rendu à Abidjan hier. En effet, Dakar Ouaga, Bamako et Abidjan veulent coordonner leurs actions contre le terrorisme, surtout à la suite des attentas qui ont secoué la sous-région.



Le Directeur général de la police nationale sénégalaise, est à Abudjan depuis hier. Oumar Maal va échanger avec ses homologues ivoiriens, burkinabè et Maliens, pour mettre en place un dispositif commun de lutte contre le terrorisme. Notamment en mettant l’accent sur l’échange d’informations. Ces rencontres de haut niveau interviennent après l’attaque sanglante qui a eu lieu sur la plage du Grand Bassam, à quelques kilomètres de la capitale ivoirienne. Ces réunions entre Directeurs généraux de police de la sous-région devraient conduire à la mise en place d’un cadre formel qui va permettre de créer une force commune pour faire face à la menace.

En attendant, il faut dire que l’enquête pour faire la lumière sur l’attentat qui a plongé la Côte d’Ivoire dans le deuil, avance à grands pas. Le principal suspect du nom de Kounta Dallah a été formellement identifié grâce aux vidéos de surveillance. Il est activement recherché et un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui par le parquet d’Abdjan. Mieux, relate  « Libération », 14 personnes qui ont aidé d’une manière ou d’une autre, les terrorismes, ont été interpellés.

Dans le cadre de cette enquête, la Côte d’Ivoire bénéficie de l’appui du Federal Bureau of Investigation (FBI) mais aussi des services français et marocains, entre autres. 


Jeudi 24 Mars 2016 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter