Après l’éducation, la santé perturbée : grève de 48 heures à partir d’aujourd’hui



Sous la houlette du Syndicat National des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale (SNTS/ Santé), le Syndicat National des Travailleurs de la Santé (SYNTRAS), le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal (SAMES), le Syndicat Unique et Démocratique des Travailleurs Municipaux (SUDTM) ont décrété deux jours (2) jours de grève les 23 et 24 mai prochain.

Les professionnels de la santé dénoncent avec le jeu trouble du gouvernement quant au règlement définitif de leurs doléances. En ce sens, il est prévu à partir de ce lundi une grève d’avertissement de 48 heures sur tout le territoire national. Les blouses blanches exigent entre autres points, «le respect du deuxième point c’est-à-dire l’habitat social, en plus d’un système de rémunération plus attrayant qui corrigerait les inégalités et les disparités de traitement des agents de l’Etat,… ». 


Lundi 23 Mai 2016 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter