Après l'interdiction de sa marche dans la banlieue, Le PDS accuse le coup et prépare d'autres actions

Après l’interdiction de sa marche prévue ce mercredi 8 mars à travers les artères de la banlieue Dakaroise, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) ne s’avoue pas vaincu. Au contraire, il entend remobiliser les troupes et se préparer pour une autre activité d’éclat. Il a prévu avec ses alliés un rassemblement à sa permanence de faire une conférence de presse le jeudi 9 mai pour annoncer d’autres actions.



Après l'interdiction de sa marche dans la banlieue, Le PDS accuse le coup et prépare d'autres actions
«A la suite de la décision de Macky SALL d’interdire la marche de la colère de la banlieue initiée par le PDS et la coalition Initiative pour un Rassemblement Patriotique/Bollo Taxawu Askanwi, le PDS remercie toutes les populations des départements de Pikine et Guédiawaye, organisées dans tous les secteurs et  tous les quartiers, debout comme un seul homme pour la réussite d’une manifestation sans précédent», a indiqué un communiqué parvenu à la rédaction de PressAfrik.com.

Le PDS leur demande, selon cette même source, de rester mobilisées et soudées jusqu’à la satisfaction totale des revendications.
«Le PDS tiendra une conférence de presse le 9 mai à 16h à la permanence nationale Oumar Lamine Badji, sise la VDN, pour la suite à donner à cette nouvelle agression contre les libertés indigne de notre démocratie», a souligné le communiqué.

Jean Louis DJIBA

Mercredi 8 Mai 2013 - 02:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter