Après la sanction pécuniaire de prés de 14 milliards : Sonatel répond à l’ARTP et envisage un recours hiérarchique

La Société Nationale des Télécommunications (SONATEL) a donné sa version des faits suite aux accusations suivies d’une sanction pécuniaire infligée par l’ARTP pour violations du droit des consommateurs à l’information. Dans un communiqué la Sonatel tient à rappeler qu’elle a procédé à la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes dès le mois de décembre 2014.



Après la sanction pécuniaire de prés de 14 milliards : Sonatel répond à l’ARTP et envisage un recours hiérarchique
Le communiqué de la cellule de la Sonatel apporte des précisions suite aux graves accusations de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), des accusations suivies d’une sanction pécuniaire qui équivaut à 3% de son chiffre d’affaire réalisé en 2015.

La note souligne d’ailleurs que « Face à cette situation et convaincue qu’un dialogue permettra de résoudre cette incompréhension, Sonatel envisage de faire un recours hiérarchique à cette décision ».
En effet, selon le communiqué au cours de la période incriminée la Sonatel tient à rappeler « qu’elle a procédé à  la mise en conformité progressive de l’ensemble des points soulevés par l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes dès le mois de décembre 2014. Il s’agissait notamment du retrait du SVI (serveur interactif) qui permettait de traiter les demandes des clients de manière plus efficace ; de la gratuité des appels dirigés vers le 1441 et le 1413 de la continuité du service Client 24 heures sur 24 », précise le communiqué.

Mieux ajoute la cellule de communication du premier l’opérateur de téléphonie « Durant toute la période de mise en conformité, Sonatel a régulièrement tenu des réunions   d’information  avec l’ARTP entre 2014 et 2015. Malgré la complexité des tâches à mener (renégociation de contrats en cours avec les prestataires des centres d’appels et mise en place de nouveaux plateaux dans un délai très court), Sonatel est à ce jour, totalement conforme aux dispositions du décret ci-dessus cité », a fait savoir le communiqué.

Khadim FALL

Vendredi 15 Juillet 2016 - 18:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter