Après la suppression du Sénat et de la vice-présidence, le Conseil économique et social dans le viseur de Macky Sall



Après la suppression du Sénat et de la vice-présidence, le Conseil économique et social dans le viseur de Macky Sall
Le Conseil Economique et Social (CES) qui vient à peine de boucler trois de ses cinq ans de mandat va bientôt disparaitre du dispositif institutionnel sénégalais. Quelques jours après l’annonce de la suppression prochaine du Sénat et de la vice-présidence, le président de la République entend s’attaquer à la structure dirigée par Ousmane Masseck Ndiaye.
 
Des confidences émanant de diverses sources qui se sont confiées au journal « L’As » indiquent que l’Etat va procéder à la dissolution du Conseil économique et social, mettant ainsi fin aux fonctions des 80 conseillers nommés par décret pour une durée de cinq ans.
 
Toutefois, « par quel artifice juridique interviendra cette dissolution ? S’agira-t-il d’une loi constitutionnelle ? » sont les interrogations suscitées par cette probable mesure.


Mardi 4 Septembre 2012 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter