Après le PPDC, le président Sall lance le Plan d’Actions stratégiques de l’Etat en Casamance (PASEC)

Macky Sall décidé à régler le problème de la Casamance. A peine de retour de la zone du Sud où il a lancé le Projet Pôle de Développement de la Casamance (PPDC), il met au pas de charge Aminata Touré et son gouvernement sur le Plan d’Actions stratégiques de l’Etat en Casamance (PASEC).Ce, en plus de la création de l’Agence territoriale de Développement de la Casamance, qui va polariser les neuf (09) départements.



Après le PPDC, le président Sall lance le Plan d’Actions stratégiques de l’Etat en Casamance (PASEC)


En effet, le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 20 mars 2014 au palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL. Et il y a que pour la Casamance. A l’entame de sa communication au Conseil, le Président de la République a tenu à remercier chaleureusement toutes les populations de Casamance, qui lui ont réservé un accueil mémorable, à l’occasion de sa visite de trois (03) jours à Ziguinchor.
 

Le Chef de l’Etat a aussi félicité les autorités universitaires pour le succès de la cérémonie de baptême de l’Université de Ziguinchor, au nom de l’ancien Ministre Assane SECK, qui a été un citoyen modèle, un grand universitaire et un homme d’Etat émérite.

 
Le Président de la République a, par ailleurs, saisi l’occasion du Conseil pour remercier les pays amis, l’ensemble des partenaires techniques et financiers, notamment la Banque mondiale, pour leur soutien multisectoriel et complémentaire aux actions de l’Etat dans la dynamique de consolidation de la paix et du développement de la Casamance.

 
La visite à Ziguinchor et le lancement du premier pôle de développement du pays ont été mis à profit par le Chef de l’Etat pour engager le Gouvernement à mettre en œuvre le Plan d’Actions stratégiques de l’Etat en Casamance (PASEC), qui sera fondé sur les plans régionaux finalisés.

 
Le Président de la République a, en outre, demandé au Gouvernement de procéder dans les meilleurs délais, à la création de l’Agence territoriale de Développement de la Casamance, qui va polariser les neuf (09) départements concernés.
 

Le Chef de l’Etat a aussi invité le Gouvernement à élaborer et à mettre en application, dans l’immédiat, un plan spécial de relance du tourisme en Casamance, avec comme piliers majeurs, le renforcement notable des dessertes aériennes et maritimes ainsi que l’aménagement des sites touristiques.

 
Tirant les enseignements pratiques de sa visite en Casamance, le Président de la République a décidé de présider très prochainement, une conférence des partenaires pour le développement durable de la Casamance, en vue d’asseoir la paix par le développement intensif et optimal du nouveau Pôle Territoire.

 
Le Chef de l’Etat a, enfin, engagé le Premier Ministre à inciter et à intensifier, dans l’esprit de l’acte III de la décentralisation et la dynamique du Plan Sénégal Emergent, la création des pôles Territoires, à partir des régions volontaires.


Vendredi 21 Mars 2014 - 02:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter