Après le refus d’Alger, Mohamed Merah va être inhumé en France

Les obsèques de Mohamed Merah auront lieu en France « dans les 24 heures » après un refus d'Alger d'accueillir son corps « pour des raisons de sécurité », a annoncé ce jeudi Abdallah Zekri, représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris. « J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité », a-t-il précisé.



Après le refus d’Alger, Mohamed Merah va être inhumé en France
La famille de Mohamed Merah avait prévu de récupérer la dépouille ce jeudi à Alger, pour l’enterrer au plus vite à Souagui, un village situé à deux heures de route, au sud de la capitale algérienne. La mairie de cette commune avait préparé le cimetière pour les obsèques qui étaient prévues soit en fin de journée, soit vendredi matin.

Encore ce matin,  le flou persistait sur le lieu de l'inhumation, Alger traînant des pieds pour délivrer son autorisation. A Toulouse comme de l’autre côté de la Méditerranée, on attendait le feu vert du consulat. Dès hier soir, plusieurs médias algériens croyaient savoir que les autorités algériennes refusaient que le jeune homme soit enterré en Algérie.

Mohamed Merah devrait être enterré à Toulouse dans le carré musulman du cimetière de
Cornebarrieu, a indiqué Abdallah Zekri, représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris, devant le consulat d'Algérie à Toulouse.

 
La piste d'un complice de Mohamed Merah se précise avec la découverte ce mercredi d'une voiture dans laquelle se trouvait un casque et des pièces d'un scooter semblable à celui utilisé par le tueur de Toulouse. Le véhicule appartiendrait à un homme domicilié à la même adresse que Mohamed Merah.
Le père de Mohamed Merah a par ailleurs chargé une avocate d'Alger de poursuivre le RAID, l'unité d'élite de la police française qui a tenté d'interpeller son fils et qui l'a finalement tué. Il lui reproche de ne pas avoir respecté la procédure et parle d'assassinat.
 
Avec RFI


Jeudi 29 Mars 2012 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter