Après les remontrances, Macky presse le gouvernement d'accèler l'installation du HCCT



Après les remontrances, Macky presse le gouvernement d'accèler l'installation du HCCT
La coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY) a beau avoir raflé presque tout sur son passage en remportant 68 sièges du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) sur les 80 à pourvoir, la défaite face à Khalifa Sall reste en travers de la gorge du président de la République. Et Macky Sall n’a pas manqué de s’en plaindre en Conseil des ministres tenu hier jeudi.

A ce propos, le Chef de l’Etat a promis «de prendre les choses en mains et tout réorganiser à sa manière». Ce, d’autant plus qu’il leur avait de ne pas présenter de liste à Dakar. «Je ne veux pas de listes du parti (APR) dans les départements de Ziguinchor et de Dakar. Ce sont des batailles perdues d’avance quasiment. Et aucune manifestation d’indiscipline ne sera tolérée face à l’exécution de ces directives », avait-il dit lors de la dernière réunion de la direction de l’Alliance Pour la République (APR), avant le scrutin du 4 septembre dernier.

En attendant cette prise en mains, le président Sall, revenant sur l'élection des membres élus du HCCT, a félicité «le Gouvernement, le Ministre de l'intérieur, les autorités administratives, et tous les acteurs engagés, pour la parfaite organisation du scrutin, dans tous les départements du Sénégal».

«Au regard de cette étape décisive dans l'approfondissement consensuel de notre politique de décentralisation, avec une responsabilisation accrue des collectivités territoriales et des élus locaux dans le pilotage du développement territorial», le Chef de l’Etat demande au Gouvernement «de prendre toutes les dispositions requises, afin d'assurer l'installation adéquate du Haut Conseil, nouvelle institution approuvée par le peuple sénégalais, lors du référendum du 20 mars 2016». 


Vendredi 9 Septembre 2016 - 13:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter