Après près de 2 ans en prison, Ndongo Diaw hume l’air de la liberté

C’est le bon jour pour l’ancien Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) qui hume enfin l’air de la liberté. En effet, Ndongo Diaw vient de bénéficier de la liberté provisoire qui lui est refusé depuis 2012.



Attendue ce mardi sur le fumeux dossier du plan Jaxaay qui vaut aux responsables libéraux, Aïda Ndiongue et Cie les liens de la détention depuis le 17 décembre dernier, la Chambre d’accusation libère Ndongo Diaw. L’ancien Dg de l’ARTP a bénéficié de la liberté provisoire, livre la Rfm.

Ndongo Diaw est en prison depuis le 2 juillet dernier. Il a été inculpé puis placé sous mandat de dépôt pour détournement de deniers publics , escroquerie, faux et usage de faux en écritures publiques authentiques et corruption. La dernière requête aux fins de liberté provisoire date du 13 février dernier, le Doyen des Juges d'Instruction avait rejeté la demande. 


Mardi 11 Mars 2014 - 15:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter