Après sa promesse de soutien à Wade, Guédiawaye se sent trahi par Balla Gaye 2



Après sa promesse de soutien à Wade, Guédiawaye se sent trahi par Balla Gaye 2
La réception au palais du lutteur de Guédiawaye par le président de la République a semé la colère et la division au sein de son fief. Les habitants de cette zone de la banlieue ont sérieusement déploré l’attitude de leur lutteur qui, selon eux, ne devrait pas se laisser utiliser par le «vieux», alors que sa ville de Guédiawaye est depuis longtemps jetée aux oubliettes par le régime de l’alternance. Les inconditionnels du fils de Double Less ont fermement condamné le geste de leur idole qui a déclaré son soutien à Me Wade pour la présidentielle de 2012. «Il ne devait pas y aller. Balla ne devait pas accepter de répondre à l’invitation d’Abdoulaye Wade au palais», a jugé dans les colonnes du journal « le Quotidien», un de ses coéquipiers au sein de l’écurie, sous le couvert de l’anonymat. Au lutteur qui a décliné l’offre de faire partie de la délégation devant se rende au palais de poursuivre «Wade ne fera que ternir son image. Il y a longtemps que Guédiawaye a désavoué Wade. Balla ne devrait pas se laisser piéger par un président qui ne cherche qu’à profiter de la côte de popularité des lutteurs pour rester au pouvoir. Il se livre à l’achat des consciences. Un champion doit se garder de se mêler de ces histoires». Si certains fans se soucient de l’image du «lion» de Guédiawaye, d’autres trouvent anormal de soutenir un président qui n’a «aucune considération» pour leur ville. C’est l’avis du membre du comité des supporters, Pape Faye, qui pense toutefois que «Balla ne doit penser qu’à s’investir dans sa carrière de lutteur, plutôt que de servir de soutien au président dans sa volonté de reconquête du pouvoir en 2012». A Guédiawaye, certains n’hésitent même pas à montrer leur «dégoût» envers le geste de leur lutteur.

Un autre problème majeur souligné par les populations est le manque de conseiller. Pour beaucoup, le champion de Guédiawaye est laissé à lui-même. Pour le soutient qu’il vient de promettre au chef de l’Etat pour sa réélection en 2012, certains supporters menacent de boycotter le tombeur de Tyson s’il n’abandonne pas cette idée. «Si Balla continue de soutenir Wade, nous ses supporters, allons lui tourner le dos. Il n’aura plus notre soutien. Wade et son régime sont à terre et je trouve incohérent de soutenir un président qui n’a aucune considération pour la ville de Guédiawaye qui manque de tout avec surtout le problème des inondations», a averti Pape Sène.

Cette discorde au sein de la population de Guédiawaye fait suite à l’offre de 50 millions, d’un véhicule 4X4, de deux pick-up, d’un minibus et la promesse d’un complexe sportif à l’école de lutte Balla Gaye, par le président Wade.


Samedi 20 Août 2011 - 13:00




1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 21/08/2011 11:29
POURQUOI LE SENEGAL VA SI MAL.... LA CORRUPTION UN FLEAU ......
à l'origine de la plus grande catastrophe maritime civile mondiale à ce jour : NAUFRAGE DU JOOLA 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités, CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.
On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible... Tous du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes.
Les secours n’arriveront que 18 h après alors que le drame était connu, pourquoi ???? tout était possible, des victimes abandonnées…. Pourquoi le Président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?
Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables. Une épine entre la France et le Sénégal, un drame méprisé et bafoué mais des familles de victimes déterminées.....
Des intérêts économiques et politiques (françafrique) entravent la vérité et la justice..et bafouent les droits de l’homme. trop de zones d’ombres autour de ce drame.
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSUPPORTABLES AU LENDEMAIN DU DRAME ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter