Après son accident, Me Sidiki kaba se lance en politique



Après son accident, Me Sidiki kaba se lance en politique

Le ministre de la justice s’est bien remis de son choc d’hier. En partance pour la région de Tambacouda dans le cadre d’une visite de courtoisie et rencontres avec des Associations Sportives et Culturelles (ASC), Me Sidiki kaba a fait un choc ce samedi à hauteur de l’axe Kaolack-Gossass où son véhicule a heurté un camion, occasionnant ainsi la blessure de son garde du corps et de sa fille qui ont été acheminés à l’hôpital le plus proche.

Le garde des Sceaux qui s’en est sorti indemne annonce son entrée en politique le jour même à Tambacounda où le remplaçant d'Aminata Touré qui dit répondre à « l’appel du devoir pour s’attaquer au désenclavement et au développement" de sa région natale.
 


Dimanche 15 Septembre 2013 - 15:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter