Aqmi perd sa liberté de circulation



Au Sahel, l'organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) "a perdu sa liberté de circulation", a affirmé jeudi le chef d'état-major de l'armée de terre française, le général Jean-Pierre Bosser, après la mort récente de deux chefs jihadistes tués par les forces spéciales françaises. «Aqmi est durablement affaibli et a perdu sa liberté de circulation», a-t-il assuré sur la radio privée Europe 1.
«Dans la bande sahélo-saharienne, nous avons marqué beaucoup de points et nous en marquons encore. Aujourd’hui, avec tous les renseignements que nous avons acquis, nous sommes en mesure de poursuivre cette action de neutralisation», a précisé le général Bosser. «Ce sont des actions militaires assez remarquables qui visent à combiner des forces spéciales, du renseignement obtenu par des drones, des hélicoptères avec de longues distances», a-t-il ajouté.

Malijet

Lundi 1 Juin 2015 - 10:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter