Armées : Washington dit "non " au Nigeria

L'ambassadeur du Nigeria aux Etats-Unis a critiqué Washington pour avoir refusé de vendre à son gouvernement des armes pour lutter contre les militants islamistes.



Les islamistes contrôleraient une douzaine de villes dans le nord-est du Nigeria.
Les islamistes contrôleraient une douzaine de villes dans le nord-est du Nigeria.

M. Adebowale Ibidapo Adefuye a indiqué que le Nigeria avait besoin de soutien pour "porter un coup fatal" au groupe islamiste Boko Haram.

"Jusqu'à présent le gouvernement américain a refusé toutes les demandes du Nigeria d'acheter des équipements qui auraient pu nous permettre de nous débarrasser rapidement des terroristes", a-t-il souligné.

Les islamistes ont récemment pris le contrôle de la ville de Mahia et contrôleraient une douzaine de villes dans le nord-est du pays.

Les États-Unis ont déjà refusé de livrer des armes lourdes à l'armée nigériane en raison de son implication présumée dans des actes de violation des droits humains.

Les soldats gouvernementaux ont été accusés par des associations de défense des droits de l'homme de commettre de nombreuses atrocités, y compris la torture et l'exécution des personnes suspectées d'être membres de Boko Haram.


BBC Afrique

Mercredi 12 Novembre 2014 - 15:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter