Armes à feu: l'indignation de Barack Obama face au lobby de la National Rifle Association

Aux Etats-Unis, le projet de loi sur le contrôle des armes à feu voulu par Barack Obama est au point mort, victime de blocages au Sénat, pourtant à majorité démocrate. « A peine plus de cent jours se sont écoulés depuis le meurtre de 20 enfants innocents et de 6 éducateurs courageux à Newtown », a déclaré le président américain qui a ainsi continué: « En l’espace de ces quelque cent jours, cent fois plus d’Américains sont tombés, victimes de la violence liée aux armes »... Trois Etats seulement ont modifié leur législation depuis la fusillade de Newtown. Celui de New York a été le premier en janvier 2013. Le Colorado a suivi mois de mars, et c'est désormais le Connecticut qui a voté l'interdiction de vente de plus de 160 modèles d'armes d'assaut (contre 66 précédemment).



Armes à feu: l'indignation de Barack Obama face au lobby de la National Rifle Association
Barack Obama, président américain
Chaque jour aux Etats-Unis, des citoyens tombent à cause de la balle tirée d'une arme."Bouclier. De son côté, le puissant lobby de la National Rifle Association (NRA) a donc proposé d'armer du personnel dans les écoles afin de tenter de garantir la sécurité des élèves. Un « plus », pour  Asa Hutchinson, le responsable à la NRA d'un programme intitulé National School Shield (« Bouclier national pour l'école »).


Dépêche

Jeudi 4 Avril 2013 - 12:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter